Le Sang des Rois Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion


 Bienvenue 
Bonjour et bienvenue  Invité
"Le Sang des Rois" : L'histoire
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1117, 18, 19  >
 
Répondre au sujet    Le Sang des Rois Index du Forum » Le Sang des Rois » Le Sang des Rois Sujet précédent
Sujet suivant
"Le Sang des Rois" : L'histoire
Auteur Message
Jess
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 91

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
C'est vrai que c'est peut-être un peu beaucoup lui demander. Un peu tôt, surtout. Je décide de jouer cartes sur table :


« Je crains malheureusement que tu n'aies guère le choix.
Ecoute, nous avons des ennemis en commun, et nous sommes tous deux en fuite. Pour je ne sais quelle raison, ceux qui t'ont agressée me pourchassent sans relâche. Je suis sûr que l'explication se trouve dans mes 10 jours perdus, puisqu'avant ça je coulais des jours paisibles.


Visiblement tu possèdes quelque chose qu'ils veulent récupérer. Quelque chose d'important. Ils réessayeront de le récupérer. Ils reviendront, et seule tu n'as aucune chance de t'en tirer. Et puis il y a peut-être des indices à mon énigme dans ton précieux colis. J'ai donc tout intérêt à te protéger, toi et ton chargement. Mais j'aimerai savoir ce que c'est, et ce que tu en sais ».


Je la sens toujours craintive et réticente. Je crois bon d'ajouter :


« Je t'ai sauvé la vie, ce n'est pas pour te la reprendre. Si j'avais voulu te tuer, ce serait déjà fait. Tu n'as rien à craindre de moi ».
Jeu 6 Jan - 01:02 (2011)
Taïla
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 36

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Comment sait-il que je suis en fuite ? Je réagis que ce n'est pas bien difficile à comprendre...


Réfléchir. Et vite. Son raisonnement se tient. Seule, je risque de ne pas remettre la mallette au professeur. Mais il est hors de question de tout lui dire. Le problème est de savoir ce qu'il a bien pu voir du contenu de la mallette. Et si je ne lui dis pas tout, le saura-t-il ? Admettons qu'il soit un vampire, il a sans doute certains dons... Je suis persuadée qu'il a vu la clé... Pour le reste... Ne pas tout lui dire. C'est décidé.


« Une lettre de mon père et une clé USB »


Je décide d'omettre les photos et commence à lui résumer le récit de mon père à partir du moment où il s'était caché. Je marque un temps d'arrêt avant de lui avouer que je pense que mon père est mort pour me sauver.


« Je ne sais pas ce que contient la clé et c'est pour confier la mallette à un ami de mon père que je me rend à Elesmera »


Deuxième omission, mon nouveau compagnon de route n'a pas besoin de connaître l'activité de cet ami. C'est mon objectif qui compte et il semble sincère quand il dit vouloir m'aider. Ce qu'il a déjà fait...


Curieusement, je dois lutter pour ne pas tout lui révéler.
Jeu 6 Jan - 01:03 (2011)
Ezeckhiel
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 27

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Devant moi, je reconnais alors cet homme qui a détruit les égouts, et s'est échappé avec Jess.
Urdaan...
« Non vraiment bravo ! Il y a bien longtemps que je n'ai pas vu un tel numéro ».
Je ne parviens pas à comprendre cette phrase. Est-il ironique ou sincère ?
Il se moque...
« Pas mal ton interprétation de Fantasia. Il y a une seconde séance ? ».
Voyant que je ne suis pas sensible à son humour, il continue, en s'approchant pour désigner la femme que je m'apprêtais à tuer.
« Tu ne l'achèves plus ? »
Son ton indique son désir de le faire à ma place. Il veut me la voler.
Puis, lentement, il passe son regard sur mon visage en semblant faire une grimace mentale, puis sur celui de la créature assommée à mes pieds.


« Mmm... elle aurait pu être mignonne, n'eût-été sa difformité ».
Son ton cinglant et ses phrases assassines m'énervent, mais je ne laisse rien paraître.
Et, d'un coup, il m'attrape à la gorge, prêt à m'étriper. Épuisé, je ne cherche pas à me défaire de son emprise. Au mieux, je peux lui brûler le bras de ma main, pour l'obliger à me lâcher. Pour l'instant, j'attends de voir ce qu'il me veut.
« A cause de toi je n'ai plus rien. Alors tu as intérêt à me dire presto qui tu es, et pourquoi tu nous suis ».


La scène pourrait presque en être comique, si j'avais les moyens de rire. Ca ressemble à un règlement de compte entre mafieux...


Je comprends très bien qu'il m'en veuille. De ce que je sais, son appartement a été détruit en partie par ma faute, et tous ses biens avec. Il doit penser que j'en suis seul responsable... Il ne connaît donc pas l'existence de Dëss ?
Son regard ne trompe pas. Il est prêt à me tuer sur place, à la moindre incartade. Et mon état physique ne me permettrait pas de l'en empêcher...
D'un coup, il baisse son regard sur la femme qui, à ses pieds, semble se réveiller. Il va pour lui écraser la face avec le talon de sa botte, mais j'interviens.
« NON! »
Il arrête son mouvement, et me regarde, plus énervé que jamais. Je crois même apercevoir une flamme dans ses yeux noirs de colère.
« Lâche moi, et laisse la. Je ne veux de mal ni à toi ni à Jess. Et... je la connais.
- Elle... ? » Il me repose au sol, et l'attrape alors, pour lui donner un coup sec sur la tête. Ce geste semble le répugner.
« Complément d'anesthésie. On reprend depuis le début. Qui es-tu et que nous veux-tu ? »
Rapidement, je lui réponds.
« Je m'appelle Ezekiel, et j'ai suivi Jess pendant quelques temps en découvrant qu'il était un vampire. C'est le premier vampire que j'ai vu, et je voulais alors faire sa connaissance, par simple curiosité. Cette curiosité s'est transformé en obsession quand tu m'as fait perdre votre trace, dans les égouts ». Je marque un arrêt.
La mention de ce passage semble l'énerver passablement. Il reste silencieux, et me fait signe de continuer.
« Après que tu m'aies semé, j'ai rencontré deux personnes: Dëss, qui a détruit ton appartement, et Lou, qui est avec moi ce soir... Nous étions poursuivis, et j'ai tué l'une de ces bestioles. Puis j'ai perdu Dëss de vue, et me suis remis en quête de retrouver Jess, simplement par frustration de l'avoir perdu. C'est tout... »
Bien évidemment je ne lui dévoile pas toutes mes raisons.


Je comptais être simple rapide, mais je crois que c'est raté.
De plus, Urdaan ne semble pas me croire, et sa colère semble ne pas s'apaiser. Pour tenter de lui faire comprendre, je continue.
« J'ai déduis que Jess, se sachant poursuivi, voudrais sortir de la ville. L'Ouest est la direction la plus rapide pour sortir de la ville, et j'habite moi-même dans la forêt, que la voie ferrée traverse. J'ai donc longé les rails afin de garder le cap, et c'est alors que j'ai vu ces bestioles sur le train. J'ai juste essayé d'intervenir, je ne savais pas que vous étiez à bord. C'est un hasard »
Il ne me croit pas.
Son regard ne ment pas, il n'a aucune confiance en moi. Je n'en attendais pas tant de lui, de toute façon...
« Elle, c'est qui ? »
Honteux, je réponds.
« Une ancienne amie, que j'avais dans ma jeunesse ».
Je la regarde de manière attendrie, me rappelant tous les bons moments que nous avions passés ensemble, alors qu'elle était encore belle et douce.
« On peut peut-être en tirer quelque chose. Mais pour ça il faut qu'elle soit vivante. Je dois la ramener chez moi pour la soigner et l'interroger. Tu es le bienvenue, si tu le souhaites ».
Jeu 6 Jan - 01:03 (2011)
Jess
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 91

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Le destin tisse de bien étranges fils parfois. Il nous a mis sur le même chemin, Taïla et moi, et mon intuition me crie que c'est loin d'être un hasard. Elle me crie aussi qu'elle ne me dit pas tout... c'est égal, je ne peux pas lui en vouloir. Ca viendra, avec la confiance peut-être.


« Ton père... drôlement futé et aguerri pour un humain. Tromper la vigilance d'êtres doués de pouvoirs surnaturels... puis-je savoir ce qu'il faisait là et qui il est pour avoir réussi pareil tour de passe-passe ? »
Jeu 6 Jan - 01:05 (2011)
Taïla
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 36

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Je souris tristement en pensant à mon père qui aurait pu se diriger les yeux fermés au milieu des conteneurs. Que ce vampire sache qui il est ne change pas grand chose...


« J'ai perdu mon père. Les docks ont perdu leur capitaine. Ils étaient sa deuxième maison... »


Je réprime un sanglot alors que mon interlocuteur semble ébranlé par ce que je viens de lui apprendre.
Jeu 6 Jan - 01:06 (2011)
Jess
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 91

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Évidemment. Le capitaine. Je le cherche chez lui, et fini par trouver sa fille dans un train au milieu de nulle part. Le destin est décidément bien malicieux.


A l'heure qu'il est je ne donne pas cher de sa peau. Je ne le connaissais pas, mais j'éprouve soudain un élan de sympathie pour cet humain, et de compassion pour sa fille. Peut-être que si je l'avais trouvé il serait toujours en vie. Peut-être que je n'aurais pas besoin de consoler et de veiller sur une orpheline. Peut-être que...


Quelque chose de dur, frais et humide vient me pousser la main avec insistance, m'extirpant de mon accès de sentimentalisme. Je sursaute légèrement, et tournant mon regard je vois un beau loup gris aux yeux dorés qui quémande des caresses. Je reconnais Shadow.


« Alors beauté, où est donc ta maîtresse ? »
Jeu 6 Jan - 01:07 (2011)
Urdaan
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 34

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Immédiatement j'envoie une onde mentale pour prévenir Jess.


« Sois sur tes gardes. Tu risques d'avoir de la visite. Une certaine Lou ».


Il me répond instantanément « Ca va. Je sais qui c'est, il n'y a pas de danger ».


Hum, le gamin disait vrai. Un point pour lui, mais je reste sur mes gardes.


Il a un coté touchant avec son air juvénile et sa prestation d'apprenti sorcier.
Ses artifices sont là pour palier son manque d'expérience et de pouvoirs.
Un vampire mature n'a plus besoin de recourir à ce genre de palliatifs. Les capacités physiques et psychiques suffisent.
Le fait qu'il n'aie jamais rencontré de vampire jusque là me conforte dans l'intuition que j'ai affaire à un très jeune vampire.
Bien que nous n'ayons guère l'instinct grégaire, et moi plus que tous, nos chemins sont appelés à se croiser de temps en temps.
Son éveil doit avoir quelques années à peine.


Peu à peu je sens mon courroux retomber. Sa maladresse manifeste, sa confusion, son émotivité devant la mutante me laissent à penser qu'il est bouleversé et subit les évènements plus qu'il ne les provoque.
Ainsi la destruction de mon repaire ne peut pas être due à sa malveillance. De toute façon je connais les véritables coupables : ces foutus bras griffus. Je les tuerai, tous !


A cette simple évocation un relan de haine me pousse à achever la mutante. Je me retiens, sachant qu'Ezekiel a raison : elle nous est plus utile vivante que morte. Peut-être que son interrogatoire peut se révéler très instructif pour mener à bien ma vendetta.
Par leur faute des oeuvres d'art majeures sont détruites à jamais... les ignares. J'évoque mes sculptures de Rodin, mes tableaux de Césanne, de Picasso, de Dali, mon mobilier de l'école de Nancy, et tant d'autres choses encore...
Toutes ces splendeurs ne vivront plus que dans mon esprit désormais, ou dans quelques livres très spécialisés et bien renseignés. Les iconoclastes, ils me le paieront !


Nouvelle transmission mentale à destination de Jess :


« J'ai un rendez-vous galant avec une violoniste. Avec un peu de chance elle va me jouer du Paganini sur un Stradivarius. Ca me rappellera des souvenirs...
- ... OK sois prudent. Nous on file à Elesmera, rejoins-nous là-bas quand tu as terminé.


Elesmera ? Nous ? Bon... il n'a pas posé de questions sur mes intentions, je n'en poserai pas sur les siennes. Nous verrons plus tard. Confiance.


Je m'étonne tout de même de la qualité croissante de notre lien télépathique. C'est comme si nous avions réactivé une vieille connexion ayant trop longtemps sommeillé, et qu'elle retrouve peu à peu puissance et clarté.


La capitale sera un bon test : la ville est grande, réussir à retrouver Jess par la seule force de ma pensée relève de l'exploit, même pour un vieux vampire comme moi.


Je reviens à Ezekiel qui semble s'être lassé de m'attendre, et a fini par charger la fille sur son dos.
Il saute avec agilité du toit du train sur le bas côté, à peine gêné par sa charge supplémentaire. Je l'imite avec un peu moins de fraîcheur.
Jeu 6 Jan - 01:11 (2011)
Dëss
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 36
Localisation: Les Enfers

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Cela faisait plus d'une heure que nous suivions cette ribambelle de trente-six tonnes, et au moins quinze bonnes minutes que nous étions dans le désert. Il y avait du sable à perte de vue, et la ville était tout droit derrière nous. Plus nous avancions, plus nous nous éloignions de toute civilisation et plus je sens que c'est une mauvaise idée. Je pense à ce qui s'est passé jusqu'ici, tout cela, ces monstres, ces mutants, ces vampires, et ces humains, qui vivent dans une région où j'ai vu plus de créatures de la nuit que durant ce dernier millénaire !! Ils ne servent que de garde manger a ces…


« Je ne ...tiens plus, je ne... mes jambes... ne sens plus mes pieds.. »


Je donne quelques coups d'ailes et accélère la cadence. Je m'approche du toit, je me pose sur le véhicule. Je plante mon arme et trace un cercle. J'arrache le métal tel un couvercle d'une boite de conserve. Je descends, je dois attendre que mes yeux s'habituent à l'obscurité afin de repérer Saend adossé à une caisse en bois. Je le saisis par l'épaule et le tire hors du camion. Je vole durant plusieurs centaines de mètres et me pose prés d'une dune. M'asseyant, je regarde mon compagnon dégivrer peu à peu. Mais qu'es qui m'a pris de faire ça ??!! Même s'il ressent la douleur, il ne peut pas mourir si son corps atteint des températures extrêmes. Je ferais passer ça pour de la pitié, et puis sa dernière phrase ressemblait beaucoup à une demande.*


Je me lève, je regarde autour de nous, et comme je m'y attendais : RIEN ! Puis, durant quelques secondes mes oreilles sifflent, cela ne m'arrive pas souvent. J'observe mon compagnon reprendre sa couleur pale que je lui connais depuis plusieurs siècles. J'aperçois un énorme rocher au loin, et sentant le vent se lever, il serait bon de ne pas rester ici et de se trouver un abri. Je saisis Saend, le tiens par le bras, et m'envole vers ce qui ressemble le plus à un salut pour nous deux. Plus je m'approche et plus le vent se lève, le sable m'entoure presque totalement, et m'oblige à prendre de la hauteur pour voir ou je vais. J'arrive devant ce rocher, que j'ai vu de loin, c'est une caverne. Nous y passerons un moment, en attendant que la tempête qui se prépare passe.*


La grotte commence par un long couloir caverneux, le sol est recouvert de stalagmites, et les plafonds de stalactites. La différence de température avec l'extérieur provoque quelques perturbations dans mon organisme. J'ai envie de me reposer un moment. Si cela me fatigue autant, que doit en dire Saend. Il est posé sur mon épaule et ne dit pas un mot. Je continue ma progression, et arrive dans une "salle" plus vaste. Les murs s'éloignent peu à peu, et laisse voir une étendue d'eau. Cet eau est recouvert d'une cheminé taille dans la roche, qui remonte bien au dessus du désert, c'est le soleil qui éclair ce liquide transparent.


« ...hum… 
-Tu te réveilles enfin !! Cela fait près d'une demie heure que tu dors ! Je commençais a m’ennuyer…
- T'avais qu'à pas me laisser dans ce congélo !
- ... Par contre ton humour ne me manquait pas ».


Je lui explique où je nous ai emmené, et je me propose pour aller me baigner en premier. Je retire mes habits, et les laisse sur une pierre presque plate sur le bord. Je plonge. L'eau est fraîche, c'est vraiment agréable. Cela fait longtemps que je n'avais pas nagé. Mais je n'ai pas le temps de profiter de cet eau, que je sens une présence hostile. Saend l'a senti avant moi, et il est sur le qui-vive. Je me rapproche du bord de l'étendue pour être près. Une voix grave, presque calme et profonde provient de la partie opposé de la caverne:*
« Cela faisait longtemps… »
Jeu 6 Jan - 01:12 (2011)
Lou Chan
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 37

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Depuis un certain temps, Shadow n'est pas revenue me voir, ... elle doit s'occuper de l'autre moitié du train ... bon je vais la chercher.
Je m’aventure dans la zone que Shadow doit « habituellement » vérifier ... pas de loups. J'ouvre un compartiment et demande
« Vous n'auriez pas vue passer un lo... euuu un "chien" par hasard ? »


Je vois la peur et l'air horrifié des personnes du compartiment, puis en baissent la tête je vois les clous de mon arme.
« euuu ... vous inquiétez pas »
Sourire gêné.
« je ... euuu vais participer à un carnaval »
Pas vraiment crédible mais apparemment ça les apaisent un peu.
« La dernière foi qu'on a vu un chien il allait vers le fond des compartiments.
- D’accord merci beaucoup.
Quand je me retourne, je fais la grimace, détestant dire "chien" à la place de loup. Les humains sont vraiment aveugles, prendre un loup pour un chien !!! C'est vraiment un monde de fous...


En me dirigeant vers les derniers compartiments, je commence à sentir l'aura de Shadow.
Une ombre passe devant le compartiment de Jess, repasse et s'arrête devant la porte, qui s'ouvre, je suis là, avec mon grand manteau en cuir et mon fléau, la boule à pointe qui se balance devant moi, et la grande chaîne qui traîne par terre.
Je vois d’abord Shadow, puis Jess ... une bouffé de colère s'empare de moi, mes yeux violet-argent partent sur du bordeau vif, puis je vois la fille, qui fixe mon arme avec de gros yeux.
« euuuuuuuu ... »
Je ne sais pas quoi dire.
Puis je regarde les trous dans le compartiment ... si ces monstres sont venus ici, c'est pour une raison précise, ça ne m'étonnerait pas que Jess lui ai parlé de l'existence des vampires...
Jeu 6 Jan - 01:13 (2011)
Jess
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 91

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Je caresse distraitement Shadow qui s'est assise contre ma jambe, en regardant le paysage par la fenêtre. Aux vastes étendues agricoles aux tons fauves a succédé une région plus vallonnée et verdoyante, aux lopins plus découpés, abritant maintenant des potagers et des vergers. Les bâtiments isolés se multiplient peu à peu, se rapprochent, pour laisser place à un bâti plus dense caractéristique des abords des villes. Pas de doute, nous arrivons dans les faubourgs d'Elesmera.


J'entends la porte au bout de wagon s'ouvrir, et l'expression sur le visage de Taïla m'indique qu'un nouveau "monstre" vient de faire son entrée. Sans prendre la peine de me retourner et en désignant Shadow :


« Taïla, je te présente Shadow. Ne t'y méprends pas, c'est bien un loup et non un chien. Et la personne coléreuse que tu vois au-dessus de mon épaule et qui me fusille du regard, c'est Lou Chan ».


Je me retourne cette fois, pour découvrir une Lou furibonde et menaçante dans son long manteau de cuir rouge, fléau d'arme en main. Si j'en juge aux quelques lambeaux de chair sanguinolents encore accrochés aux pointes, il a occis quelques conformistes récemment.


Je sens le malaise de la situation s'installer, et je redoute l'étincelle qui peut mettre le feu aux poudres... une humaine, un vampire, un loup et une ... tiens je me rends compte que je suis incapable de définir Lou avec exactitude... vampire certainement, mais pas que... icône gothique assurément.


Comme la tension devient insupportable, le train ralentit et finit par s'immobiliser. Une voix nasillarde et saturée retentit dans les haut-parleurs de la gare :


« Elesmera, Elesmera... 6 minutes d'arrêt ! »
Jeu 6 Jan - 01:14 (2011)
Lou Chan
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 37

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
« Qu’est-ce que tu fais avec une ... humaine ? Pourquoi es-tu ici, avec elle ?


J’examine Taïla, puis sur mon visage, le calme se fait voir.
Je m’adresse à Taïla, en même temps que je m'assois par terre dans le coin du compartiment.
« Pourquoi une jeune fille comme toi a quelque chose de vraiment important entre les mains, au point d'en mourir ? »
Un petit chat blanc sort du col de mon manteau, et vient se placer dans mes bras.
Jeu 6 Jan - 01:14 (2011)
Ezeckhiel
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 27

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Sa colère semble s'apaiser petit à petit. Il reste immobile, concentré. Il réfléchit...?
J'attends, patiemment, qu'il finisse, pour retourner au labo.
J’avoue ne pas m'y connaître plus que ça en interrogatoire musclé... Et j'espère ne pas avoir à en arriver là.
Elle a gardé quelques traits de son visage d'ange...Très peu, en réalité, mais c'est toujours elle. Zillah.
Que fait-il ? Voilà cinq minutes qu'il reste figé, plongé dans ses pensées... Je perds patience. Je charge le corps sur mon dos, et fait signe à Urdaan d'y aller.


Il ne me voit même pas...
Je pars sans l'attendre, ne doutant pas qu'il pourra me suivre sans difficultés. D'un bond, je quitte le toit du train, pour me retrouver sur la terre ferme. Quelques secondes plus tard, il fait de même...
Je n'ose pas engager la conversation. Sa présence est oppressante, pesante. Il n'est pas des plus amical, et j'avoue préférer la présence de Dëss à la sienne.
Dëss...où est-il, à cette heure ?
Il me l'a dit, il a une dette envers moi. Je n'ai donc aucune raison de m'inquiéter de son état: c'est un homme de parole, j'en suis sûr.


Urdaan me suit calmement, sans bruits. Les pièges que j'ai parsemés dans la forêt ne seront probablement pas un problème pour lui. Si Lou les avait repérés, il fera certainement de même.
Le silence qui s'installe durant notre voyage me dérange. Après tout, je l'emmène chez moi. Je suis bien en droit de l'interroger, de lui parler...
Timidement, j'ose.
« Comment as-tu connu Jess ?
- On en parlera plus tard. C'est encore loin ?
- Plus vraiment. Une dizaine de minutes... ».


Le ton de sa réponse ne laisse pas de doutes. Il ne veut pas parler, je n'insiste pas.
Les minutes passent, durant lesquelles le silence devient de plus en plus lourd. Puis, enfin, je distingue, à quelques centaines de mètres, les formes de mon labo.
Toujours aussi beau...
Et, en continuant d'avancer, je commence à entendre des bruits dans sa direction. Urdaan change immédiatement de comportement.
« Des amis à toi ? »
Je n'ai pas d'amis. Les seuls personnes que j'ai fréquenté jusqu'à maintenant sont Lou, Dëss et Shadow. Lou et Shadow sont dans le train, et Dëss sait se faire discret. Les cris et les bruits que nous entendons là-bas ne sont pas de lui.
« Non. Leurs odeurs ne sont pas celles de vampires.
- De simples humains ? ».
Je crois... Mais si tel est le cas, comment ont ils réussis à passer outre les pièges de la forêt ?
« Je crois... »
Nous continuons d'avancer, beaucoup plus doucement, afin de voir ce que font ces humains ici. L'odeur qu'ils dégagent est celle de la charogne, de la carcasse pourrie. Des braconniers ?
Cela expliquerait peut-être comment ils ont réussis à déjouer tous mes pièges...Mais ça reste bizarre. Ils n'ont aucune raison de venir ici, et ils vont le payer de leur vie.
Beaucoup de personnes connaissent déjà l'existence de mon labo, je n'ai pas besoin d'allonger la liste...
« On a qu'à dormir ici! On rentrera demain, on n’est pas pressé.
- Dormir ici ?! Dans un vieux bunker délabré en pleine nuit ?! Hors de question. On va quand même pas dormir en pleine forêt ! C'est super dangereux ! »
Urdaan et moi nous regardons, de cet air qui signifie "ces humains sont pathétiques".
« J'y vais... »
Je me tapis sur le sol, et prend ma forme préférée. Le serpent. Je rampe silencieusement jusqu'aux deux hommes, me cache derrière un arbre, reprend ma forme humaine, et sors mes griffes.
« T'es vraiment une grosse... »
Il ne finira pas sa phrase. Sa tête s'est malencontreusement vu faire un 180° sur elle-même.
J'ai peut-être été un peu trop violent, moi...Oups ?
« BOUGES PLUS ! ». L'autre, tremblant, me tient en joue avec sa carabine. Je rigole, et lui arrache l'arme des mains, avant de m'en servir comme massue pour lui fracasser le crâne.
Puis, me tournant vers Urdaan, je lui demande.
« Saignant, ou à point ? »
Jeu 6 Jan - 01:15 (2011)
Taïla
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 36

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Je dois pâlir lorsque Jess confirme mes craintes : l'animal est bien un loup. Au même moment, une gothique armée entre dans le compartiment. Sans l'avoir vue, il me présente alors la personne qui semble être sa maîtresse ; les vampires ont décidément de bien étranges pouvoirs. Je réalise qu'elle non plus n'est pas humaine et mon coeur fait un nouveau bond dans ma poitrine. Elle s'assoit à terre et commence à me poser des questions. Je reste sans voix et, à mon grand soulagement, le train arrive enfin, ce qui m’évite d’élaborer une réponse.


Nous voici donc arrivés. A ma grande surprise, le train s’est arrêté à l’intérieur même de la gare. Nous en descendons. Jess passe devant tandis que Lou et Shadow me suivent de près. Je manque de tomber en descendant du train, mes deux mains étant occupées à tenir la mallette contre moi et mon équilibre étant quelque peu perturbé par les émotions de la journée. Jess me rattrape par le bras plus rapidement qu’un humain n’aurait pu le faire. Décidément… Nous sommes dans une gare monumentale, tramée par des colonnettes en fonte finement ouvragées et couronnée par une grande verrière. Elle me paraît un peu froide au premier abord et je crains que cette ville m’oppresse. Elle doit être gigantesque.


Ce sentiment disparaît dès que nous sortons de la gare. Je me fige devant tant de beauté. La nuit m’offre la ville illuminée de mille feux, féerique. Je ne sais où poser les yeux, surprise à chacune de mes découvertes alors que nous nous avançons dans la ville. Je suis étonnée de voir autant de personnes à l'extérieur à cette heure avancée. Sans consulter ni Lou, ni Jess, j'avance, impatiente de découvrir ce qui se cache derrière telle ruelle ou telle maison, oubliant ce qui m’a amenée ici.
Jeu 6 Jan - 01:15 (2011)
Jess
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 91

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Elesmera... cette ville a le nom d'une amante alanguie, la sensualité d'une danseuse de flamenco. Les souvenirs m'assaillent comme des parfums andalous. Ce qui est bien avec le temps, c'est que seuls les meilleurs restent, enveloppés de nostalgie. Je souris tristement.


La tension qui régnait dans les wagon s'est largement atténuée mais est toujours latente. Lou et son agressivité permanente commencent à me taper sur le système, et j'ai bien peur qu'elle ne finisse par s'en prendre à Taïla... je reste sur mes gardes pour intervenir à tout moment.


A peine sortis de la gare, la jeune humaine m'a dépassé, happée par la ville aux mille fleurs et ses parfums hypnotiques. Je la regarde faire, amusé par son comportement et la fascination attractive que la ville peut avoir sur elle. Je suis sûr que c'est la première fois qu'elle vient ici, et à nouveau cela me replonge des siècles dans le passé quant, encore jeune humain moi-même, j'avais découvert la capitale avec béatitude. Je revis à travers elle ces doux moments, si loin désormais, et regrette de ne pouvoir ressentir à nouveau la puissance de ces émotions.


Je connais le pouvoir de désorientation du dédale des rues et placettes, et décide d'intervenir avant que nous ne soyons définitivement perdus. Je rattrape Taïla et la ramène à la réalité :


« On pourrais peut-être garder le tourisme pour plus tard non ? Où dois-tu te rendre ? »
Jeu 6 Jan - 01:16 (2011)
Lou Chan
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 37

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Elle n'a pas répondu. Vu son regard, elle doit se poser beaucoup de questions sur nous.
Je souris, amusée. Je ne vais pas l'envahir de questions comme ça !


La vue sur la ville était merveilleuse, même si tout ça me rappelle quelques années de douleur et de souffrance... Shadow regarde les lumières de la ville, émerveillée, de loin on dirait les lucioles de la forêt... comme elle nous manque ! Avec les odeurs des fleurs, sentir l'herbe sous mes pieds et ses coussinets, entendre le coeurs arbres... Je soupire...
Jeu 6 Jan - 01:16 (2011)
Contenu Sponsorisé






Message "Le Sang des Rois" : L'histoire

Aujourd’hui à 08:09 (2018)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Le Sang des Rois Index du Forum » Le Sang des Rois » Le Sang des Rois Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1117, 18, 19  >
Page 10 sur 19

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com