Le Sang des Rois Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion


 Bienvenue 
Bonjour et bienvenue  Invité
"Le Sang des Rois" : L'histoire
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 617, 18, 19  >
 
Répondre au sujet    Le Sang des Rois Index du Forum » Le Sang des Rois » Le Sang des Rois Sujet précédent
Sujet suivant
"Le Sang des Rois" : L'histoire
Auteur Message
Jess
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 91

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
PublicitéSupprimer les publicités ?
L'épaisseur du blindage de la porte et le fond de Led Zeppelin qui emplit la pièce absorbent les bruits environnants.


« Je n'en reviens toujours pas ». A voix basse, plus pour moi-même que pour lui, je reprends.


« Ainsi c'était donc toi. Chez le capitaine. Sans toi, je serai mort »


Je bois une nouvelle gorgée de cette excellente cuvée, et m'absorbe dans la contemplation du liquide épais qui tourne doucement dans le verre. Les images ne me quittent pas, SES images, ses souvenirs. Une galerie de portraits, d'émotions, de lieux, puis la retraite, l'ermitage... les égouts. Depuis si longtemps. La solitude. L'empathie.


Conscient que je sombre peu à peu dans une mélancolie qui n'est pas la mienne, je décide de couper court à ces émotions et de remettre à plus tard l'étude de ce lien profond qui indéniablement nous unit, depuis toujours. Je reviens à la réalité de la menace qui pèse sur moi.


« Puisque sans le vouloir te voilà impliqué pour la deuxième fois dans mes mésaventures, tu as le droit de savoir de quoi il en retourne.
Tout a commencé il y a quelques semaines... »


... et de lui raconter toute l"histoire depuis le début, ma traversée du désert des pluies, les évènements dans cette ville, les souterrains, jusqu'à mon arrivée dans les égouts. Dans une pose aristocratique, les jambes croisées, verre en main, il m'écoute patiemment, se contentant de hocher la tête lorsque j'évoque les épisodes qu'il a vécu avec moi, me fixant de ses grands yeux noirs. Lorsque je termine mon récit, il n'intervient pas, me laissant reprendre mon souffle, puis avancer mes conclusions sur cette histoire.


« Voilà, tu sais tout ce que je sais. Peut-être as-tu d'autres informations que je ne possède pas et qui peuvent me faire comprendre certains évènements ? Toute cette histoire empeste, ces monstres difformes et surpuissants venus d'on ne sait-où qui commencent à sillonner cette ville... la menace est lourde, si tu veux mon avis ».


A nouveau, il semble absent, perdu dans ses pensées, son regard s'est détaché de moi et erre dans le vague.


« Que faisais-tu chez le capitaine ? Je croyais que c'était lui qui m'avait secouru, et je le voyais mort. Est-il en vie ? Si c'est le cas, nous devrions nous mettre à sa recherche pour avoir des infos sur l'étrange navire »


Je me surprends à dire "nous"... comme une évidence. Il y a bien longtemps que je ne m'étais pas senti aussi serein. Je sais que je ne suis plus seul.
Et lui non plus.


Dernière édition par Jess le Mar 4 Jan - 00:47 (2011); édité 1 fois
Lun 3 Jan - 11:15 (2011)
Lou Chan
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 37

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Je m’arrête de frapper comme une malade sur l'énorme porte qui me barre le chemin. Mes poings dégoulinant de sang je réfléchis...
« C'est évident qu'ils ne m'entendent pas ... il faudrait une ouverture... »
Je m’arrête un peu plus loin devant une fissure assez grosse pour une souris.
Je marmonne tout bas.
« Il faudrait... un ... petit animal ... un rat ? Non trop gros ... un ... mais oui !!!
Une fine brume commence à apparaître autour de ma louve et moi, elle nous enveloppe, puis Shadow et moi, patte dans la main, commençons à disparaître dans la brume.
Puis, comme un coup de vent, la brume commence à disparaître et l'on peut voir un serpent.
Il commence a avancer vers la parois, là où il y a la fissure et si engouffre.
Lun 3 Jan - 11:16 (2011)
Alexis le narrateur
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 16

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
La fissure était étrangement régulière, mais plus étrange encore, elle était particulièrement profonde. Un boyau sinueux qui s'engouffrait entres les couches de brique, mortier, acier... et sans aucune lumière ce sentier continuait, tournant périodiquement comme pour faire le tour d'un espace précis. Les parois n'étaient pas brisées, ni désolidarisées: c'était comme une erreur de raccord entre deux pans de maçonnerie, et le sol y était presque lisse, du même pavage que les galeries du collecteur d'eaux.


Au bout d'un long moment, pendant lequel les airs de Zeppelin se succédaient en résonnant dans les pierres, la "fissure" déboucha dans un vide sombre. Sombre et silencieux, sauf pour un serpent surnaturel, qui capta de suite la présence d'êtres vivants, et de la frayeur haineuse qui en émanait! Quelques dizaines de rats fixaient de leurs petits yeux le reptile au sang froid, qui ne portait pas du tout l'odeur d'Urdaan, prêts à défendre leur refuge. En demi-cercle serré, ils entourèrent la fissure, éclairés par une légère lueur bleue qui émanait d'un promontoire rocheux un peu au dessus. Des centaines de petites dents acérées se découvrirent, menaçantes.


*Bien entendu, ils ne pouvaient prévoir que le serpent possédait des dons psychiques bien supérieurs à ceux de leur alpha qui, à l'abri sur le promontoire, régissait la manœuvre. Les yeux tels des diodes luminescentes, il voyait avec une centaine d'yeux, et n'avait même pas pris la peine d'émettre une alerte à son maître et seigneur vampire.


*Le serpent avait pris la mesure de sa situation: les rongeurs n'étaient pas de taille, mais la chambre ne l'était pas non plus pour qu'il reprenne sa forme habituelle... Et il ne sentait plus les battements de la musique sous son ventre.
Lun 3 Jan - 11:16 (2011)
Ezeckhiel
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 27

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Il avait perdu sa trace. Il avait suivi cet être blessé depuis le bar jusqu'à la mer, cette étendue horrible d'eau puante. Mais il l'avait perdu. C'était la première fois qu'une proie réussissait à lui échapper.


Il l'avait vu, sortant de "Chez Marie". Il l'avait vu, avec cette femme et sa louve, sortir d'une tanière enflammée. Il l'avait vu tuer cette étrange créature au bras titanesque. Il l'avait vu se faire attaquer par cette nuée menaçante. Il l'avait vu plonger dans l'eau. Puis il l'avait perdu. Plus aucune odeur, plus aucune visibilité. Il l'avait perdu...


Il fallait le retrouver. En 108 années d'existence, c'était la première fois qu'il rencontrait l'un de ses semblables. Oui, il avait rencontré des lycans, des démons et des succubes, et beaucoup d'autres créature curieuses et abominables, mais jamais de vampire. Il fallait le retrouver. Il avait des questions à lui poser, il ne pouvais pas se permettre de le perdre. Il devait continuer sa chasse. Il s'avança vers la mer, et se mit à réfléchir.


Il détestait l'eau. Sous sa forme humaine, il serait lent. Il avait réfléchit, et l'anguille lui paraissait la forme la plus adaptée, dans cette situation. Rapide, discrète, et une forte capacité défensive...Oui. L'anguille était parfaite. Il plongea, pris sa forme animale, et commença à chercher un quelconque indice lui permettant de retrouver sa proie dans cette trop vaste étendue.


Remarquant de très faible trace de sang dans l'eau, il s'arrêta. Sa cible n'avait pas pu perdre de sang. Elle n'avait pas été blessée. Pas à sa connaissance. Le doute l'emplit. Sa proie était elle au courant qu'elle était chassée ? Avait-elle plongé pour se sauver du nuage noir, ou pour se cacher de lui ? Avait-elle été capable, dans son état physique et psychique, de se blesser afin de brouiller les pistes ? Etait-ce même son sang...? Il essaya de boire un peu du sang, mais en vain. Aucune chance de faire un lien entre l'odeur de sa proie et le goût de son sang. Trop dilué. Il ne lui restait plus qu'une chose à faire. Il suivit l'infime trace rouge, la seule piste qui lui restait. Il détestait l'eau. Cette immense étendue trouble, profonde, dangereuse, il détestait ça. Il continuait de nager, suivant ce fil rougeâtre qui, au fur et à mesure du temps, se troublait...


Mais la traînée rouge s'arrêtait là, bouleversée par un courant qui sortait d'un passage souterrain. Raté.


Pas totalement, en fait. Sa proie cherchait à se cacher, lorsqu'elle avait plongé... Elle était peut-être passé par ici. Peut-être. Suivant son instinct, il choisit d'emprunter cette voie, sans savoir où cela le mènerait. Il reprit forme humaine, et commença à marcher, lentement, doucement, en prenant bien soin d'effacer toute preuve de son passage ici, au cas où lui-même serait poursuivit. Sa cible, si elle était passée par là, ne devait plus être très loin. Il fallait qu'il la retrouve, il voulait savoir, il voulait la connaître. Etaient-ils les seuls représentants de leur espèce ? Etaient-ils liés par un quelconque lien de sang, de tribu ? Avaient-ils un but, quelque chose en commun, une tâche à accomplir ?


Il s'arrêta quelques secondes, afin de réfléchir posément. La chasse durait depuis trop longtemps, il fallait qu'il le retrouve, et vite. Il savait pertinemment qu'il n'était plus le seul à la recherche de cet homme. Et dans son état, il valait sûrement mieux que ce soit lui, Ezekiel, pacifique et sympathique, plutôt que cette créature, violente et agressive, qui avait tenté de le tuer. Voilà bien une heure depuis qu'il avait quitté l'eau, et il n'avait aucune trace de sa cible. Son odorat, troublé par la puanteur, ne lui permettrait pas de retrouver sa cible par l'odeur. Il devait se concentrer, et écouter. Il se remit en chasse.


Voilà deux heures qu'il avançait dans ce dédale puant et silencieux, sans aucune trace de sa cible. C'est lorsqu'il pensa l'avoir réellement perdu qu'il l'entendit. "Qui êtes-vous ?". C'était sa voix. Un sourire de satisfaction, presque imperceptible, apparut sur son visage. Il commença à courir, sans prendre la peine d'être discret. Il ne lui restait que quelques secondes avant que les échos de ce murmure ne disparaisse. Et cette question laissait présager le pire. Etait-il en danger ?! Il se mit à courir, et l'entendit à nouveau. "Qui êtes-vous ?". Sa cible était là, une quarantaine de mètres devant lui. Et un homme devant elle, qui se mit à marcher en l'ignorant. "Il est sain et sauf...Pour le moment.", pensa-t-il...


Ezekiel analysa la situation: Sa proie avait fuit par l'eau, elle s'était rendu ici pour fuir, et elle se retrouvait à suivre un individu qu'elle ne connaissait pas. Il fallait qu'il les suive. C'est ce qu'il fît. La filature et la chasse étaient ses points forts, et il n'eut alors aucun mal à les suivre, à distance, en tentant d'évaluer les forces respectives des deux hommes, là-bas. Après une dizaine de minutes, il les vit ralentir le pas. Puis quelques minutes plus tard, ils passèrent une porte, au travers de laquelle il vit un appartement luxueux. Dans les égouts. Bizarre...


Épuisé par cette chasse, et se disant que les deux hommes, dont sa proie, ne ressortiraient pas avant le jour, il choisit de prendre la forme d'un rat, et de s'endormir, paisiblement. Le lendemain promettait d'être intéressant...
Mar 4 Jan - 00:29 (2011)
Alexis le narrateur
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 16

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Les ténèbres régnaient dans les sous sols, et dans la ville au dessus. Mais alors que sous terre le temps était au sommeil réparateur et aux échanges de pensées fructueux, à la surface le silence était tout attentif, et doucement une violente traque se déroulait. Le roulement sourd de pneus blindés les précédant, des véhicules noirs, lourds d'appareillages et armements parcouraient les rues dans un large périmètre autour des docks. Et dans l'un d'eux, une conscience malveillante tendait ses sens anormaux à la recherche de douleur, peur ou cauchemars. Le véhicule passa au dessus de l'abri d'Urdaan, faisant vibrer imperceptiblement les murs, et osciller les lustres de cristal.
Mar 4 Jan - 00:32 (2011)
Urdaan
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 34

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Le temps parait suspendu. De longues minutes sans l'échange d'un seul mot s'écoulent, où seule la voix grinçante de Robert Plant comble l'espace-temps entre chaque phrase. Chacun semble plongé dans une activité cérébrale intense, en proie à des émotions nouvelles ou oubliées, et cherchant à comprendre ce bouleversement. Enfin le CD s'arrête et le silence, le vrai, finit d'emplir la pièce


« Quelle étrange rencontre... il y a quelques heures encore j'étais seul et libre, certain d'en avoir fini avec mes semblables et leurs intrigues, détaché et heureux, et me voilà assis en face d'un inconnu que je ressens comme un frère, ne pouvant m'expliquer cet élan qui me pousse à l'accueillir ici, à vouloir lui révéler ma vie, à craindre qu'il ne s'en aille... je ferai mieux de le tuer, avant qu'il ne le fasse lui même... ou qu'il ne me trahisse... ou qu'il ne dévoile mon repère.


Et pourtant je suis sûr qu'il n'en fera rien. La confiance ? Je ne cr... »


Les lustres de cristal noir se mettent à vibrer doucement, m'extirpant de ma réflexion. Je me tends comme une corde et, les sens aux aguets, je pointe l'oreille et le regard (bien inutilement) vers le plafond.
Mar 4 Jan - 00:35 (2011)
Jess
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 91

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Le brusque changement d'attitude d'Urdaan m'inquiète. D'une posture lascive et désinvolte, il est maintenant passé à un comportement de chasseur. Il a perçu quelque chose apparement, qui m'a échappé, et il guette.


Je tente de le questionner mais anticipant mon intervention il m'arrête d'un geste significatif de la main. Il écoute, et aucun son parasite ne doit venir perturber son ouïe. Je l'imite, ne sachant vraiment vers quoi tendre l'oreille.


Puis il tourne les talons, écarte un lourd rideau et disparaît prestement dans une autre pièce. J'hésite à le suivre, mais me ravise cette fois et décide d'attendre ici son retour. je suis toujours inquiet, et essaye de patienter en promenant mon regard alentour, puis sur mes jambes, l'accoudoir du sofa, ma veste, le guéridon, le...


(hé une minute... qu'est-ce que cette tâche sur ma veste, à l'emplacement de la poche ? On dirait du sang...)


Je plonge la main dans la poche, sens un objet contondant que j'extirpe. C'est la petite gourde que ma donné Aurélie en partant de "chez Marie", l'autre jour. Le bouchon a du s'ouvrir sous le choc du plongeon dans l'eau, le sang s'est échappé et bien que dilué aura tâché ma veste. Elle est vide maintenant...


Le rideau s'écarte à nouveau, et Urdaan reparaît, l'air soucieux.
Mar 4 Jan - 00:37 (2011)
Ezeckhiel
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 27

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Je me réveille en sursaut. Je n'ai dormi que très peu, cette nuit, et pourtant je dois me dépêcher, ne pas hésiter une seule seconde. Passer à l'action est la seule idée que j'ai en tête.


Je sais que le vampire que j'ai cherché toute la nuit est encore à l'intérieur, mais je ne ressens plus du tout la présence de l'autre. J'en sens une encore plus grande, plus oppressante. Et je sais de qui elle émane... Il est à la surface, très près. Dans une panique qui commence à grandir, j'imagine deux situations:
-Si ma proie et sa connaissance sortent de cette tanière, je les intercepte rapidement, d'une façon très pacifique afin qu'ils ne m'attaquent pas, et je les emmène dans le seul endroit sûr de la ville, dans lequel ils pourront se reposer pendant que je les questionnerai. Le second commence à m'intriguer...S'il était Humain, mon vampire l'aurait probablement mordu...Et un humain normal ne vit pas dans des égouts sous-terrain. Qui plus est si ces égouts ont une odeur pestilentielle insupportable de viande pourrie et de pisse de rat.


L'horreur...


« Si le vampire que j'ai cherché toute la nuit ne ressort pas d'ici quelques minutes, c'est qu'il aura trouvé une issue de l'intérieur. En supposant qu'il ai compris ce qui se tramait, là-haut. Je suppose que l'un des deux l'aura compris, là-dedans. J'espère... »


S'ils trouvent une issue à l'intérieur, il me faudra agir rapidement, discrètement...Il me faudra être invisible. Je jauge le peu de force que j'ai, et ces dernières ne me suffiront pas pour me transformer encore. Evidemment! Il faudra que j'en reprenne encore, qu'elle augmente mes forces...Cette saloperie que je déteste et qui me tue chaque jour.


Donc, s'ils trouvent une issue à l'intérieur, il faut que je trouve un moyen de rentrer, si possible sans tout saccager... Je devrai pouvoir ouvrir l'énorme porte métallique par laquelle ils sont passés...Ou alors devrais-je essayer d'en détruire le bas avec mes griffes, et de m'infiltrer... On verra sur le moment.


Je leur laisse encore quelques minutes pour sortir, puis commence à m'avancer très doucement vers l'énorme porte métallique.


« Merde! »


En plein milieu du souterrain, pétrifié, je sens la présence de l'autre revenir. D'un bond, je retourne à ma place initiale. M'ont-ils senti ?...
Mar 4 Jan - 00:39 (2011)
Dëss
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 36
Localisation: Les Enfers

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Le silence emplissait les égouts, ce lieu inhabité et souillé des ordures humaines. Chacun avait son but, son objectif, qui l'avait mené ici, que ce soit attiré par un lien, l'envie de fuir, ou simplement le besoin de combler sa solitude séculaire. Certain même pourchassait une cible, uniquement poussé par l'envie de voir couler le sang gelé de créatures de la nuit.


Ma mission était de trouver l'origine de ces humanoïdes dont le bras hypertrophié augmentait les capacités physiques et modifiaient l'apparence, et pour le moment je m'en sortait plutôt bien. Je les avais suivit jusqu’à ce "rendez-vous" de vampires. Je me demandais pourquoi certain se cachaient et pourquoi ils ne se montraient pas, pourquoi ils n'affrontaient pas ceux qui les gênaient, pourquoi ils ne parlaient pas avec ceux qu'ils voulaient aborder ...
Je n'avais pas cette patience et cette force de l'esprit, d'attendre, d'anticiper et de préparer un plan.


Debout sur un pylône au dessus de la zone des égouts ou la scène de passait, je me laissait tomber en avant en tendant mon arme vers le sol. A la seconde ou le contact eu lieu, l'explosion habituelle se produisit et m'envoya au ras du sol, ou j'atterris sur le plat des pieds. Je sourit du bout des lèvres, toujours aussi excité par ce son quasi-mélodieux.
Mar 4 Jan - 00:59 (2011)
Urdaan
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 34

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Ce que j'ai vu sur mes écrans de contrôle m'inquiète au plus haut point. Un cortège de véhicules noirs, roulant au ralenti. Ca sent le piège. Je reviens vers Jess :


« Viens voir, dis-moi si ça te parle ».


Il se lève, pénètre avec moi dans la salle de contrôle. Il ouvre de grands yeux en voyant tous les écrans et appareils servant à espionner les environs.


« Et oui, une toile d'araignée moderne pour un vieux prédateur. Pratique aussi pour préserver l'anonymat de mon repaire ».


Je lui désigne un écran qui montre l'angle d'une rue, au-dessus de nos têtes. On y voit passer les voitures noires aux vitres teintées.


« Tu connais ? ».


Il plisse les yeux et s'approche de l'écran... puis recule d'un bond en se protégeant les yeux d'un bras. Une explosion soudaine a inondé le moniteur d'une clarté aveuglante. L'intensité lumineuse baisse peu à peu, je règle le contraste et le spectacle qui s'offre à nous est hallucinant : un des véhicules a été éventré par l'explosion et termine de se consumer peu à peu. Les autres véhicules se sont immobilisés, et l'effervescence la plus totale règne parmi les personnages qui en sont sorti. On dirait une fourmilière dans laquelle on met un coup de pied. Des fourmis noires, des combattantes, avec une mandibule surdimensionnée, armée jusqu'aux dents et qui regardent dans tous les sens, ne sachant exactement d'où vient le danger. Et au milieu d'elles, la reine, grise, longue, fantomatique, semblant se mouvoir mollement et sifflant ses ordres à la ronde.


Tout aussi soudainement, une ombre passe devant la caméra que j'ai savamment camouflé dans l'oeil d'une gargouille de pierre surplombant la rue, nous masquant les évènements une fraction de seconde.
Mar 4 Jan - 01:01 (2011)
Dëss
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 36
Localisation: Les Enfers

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
L'explosion a ouvert le sol, des morceaux de béton tombent pendant que ce qui ne s'est pas envolé s'écroule laissant apparaître les égouts. Des ruisseaux de liquide nauséabond arrivés par des canalisations endommagés, coulent au creux des chemins souterrains éclairés par la lumière de la lune, presque pleine.


Les mutants s'agitent devant moi, ils cherchent le responsable de cette attaque. Je les regarde, appréciant leur étonnement, qui se rapproche à de la peur. Je saisis d'une main mon sabre, et me jette sur les ennemis. Je passe avec une grande rapidité devant une gargouille de pierre, que l'on dirait humaine, car elle fixe ce chahut. Je me jette sur le premier d'entre eux que je croise, a peine a t-il le temps de me lever ses yeux vers moi que sa tête s'envole pour retomber quelque mètres plus loin, exactement le temps qu'il me faut pour en éventrer un et couper le bras à un troisième.


J'ai créé assez de bordel, je me faufile dans les reste de la fumée qu'a dégagé le souffle de l'explosion, et je laisse ces imbéciles en désordre. Je reprend mon souffle et file dans le trou créé par l'explosion pour attendre que le groupe se divise pour chercher leur attaquant. Cela sera ma chance d'en ramener un vivant, et de le livrer pour remplir ma mission.
Mar 4 Jan - 01:03 (2011)
Ezeckhiel
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 27

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Une énorme explosion vient me tirer de mes pensées. Un trou laisse désormais filtrer les rayons de la lune, et quelques morceaux de pierre tombent à quelques mètres de moi.
C'est eux ?! Je me mets en position de combat, prêt à défendre de ma vie le vampire que j'ai suivit tout la nuit. Ils ne doivent pas l'approcher, il est encore faible. Quelques secondes passent, durant lesquelles j'entends un combat, au dessus. Ou ce que ça semble être... Un faible cri étouffé vient me conforter dans mon idée: quelqu'un, là-haut, à crée le trouble parmi les ennemis de ma cible. Parfait! Il ne me reste plus qu'à attendre, dans l'ombre devenue incomplète des égouts, que tout se soit calmé, là-haut.


Par précaution, je ramasse les quelques morceaux de bétons éparpillés sous le trou, prêt à les utiliser comme projectiles, si jamais quelqu'un venait à descendre ici.


Je suis troublé: d'un côté, ma cible et son "ami", qui ont l'air de ne pas se soucier de ce nouveau vacarme, de l'autre, les ennemis et un individu qui m'est encore inconnu, et enfin moi, seul, encore un peu faible, patientant dans l'ombre, prêt à attaquer la moindre créature ayant l'audace de se présenter à ma vue. Je dois pourtant éviter le combat car, à moins que mon adversaire ne soit de force moyenne, je n'aurai que deux solutions pour survivre: Boire cette cochonnerie distillé qui me rendra mes forces afin de le tuer, ou fuir. Et cela impliquerai plusieurs jours de traque réduits à néant: je ne l'accepterai pas.


Je vérifie combien de fioles il me reste, dans l'éventualité d'un combat: 3. Parfait: j'ai de quoi tenir 1h30 de combat acharné. J'espère ne pas devoir en arriver là. Ca pourrait être très critique pour ma santé. Et je n'ai plus qu'un antidote. Non, il ne faut vraiment pas que j'en arrive là...


Soudain, une ombre apparaît devant moi: elle appartient à cette créature, là-haut, qui ne tarde d'ailleurs pas à descendre. Il ne m'a pas vu, prudence.
Mar 4 Jan - 01:04 (2011)
Dëss
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2011
Messages: 36
Localisation: Les Enfers

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Je tombe dans cette grotte, et ressens une âme terrorisée. Je ne vois personne, je ne ressens la présence de aucun humain, aucune créature ou mutant, mais je ressens ce sentiment de terreur mélangé à celui de la survie.
J'ai envie de dire "je sais que tu es la, et je vais te trouver", mais ma mission n'est pas de trouver qui se cache, mais de ramener un spécimen. Je regarde une dernière fois autour de moi, rien, je ne vois que quelque rats qui recule devant moi. Pendant une seconde une idée me vient.. mais non, impossible qu'un rat ressente ce sentiment aussi.. humain..
Il est temps de me cacher à mon tour, je cherche de la lumière, j'en vois, et me dirige vers elle, c'est un couloir qui mène vers une porte métallique. Je m'en approche et essaie de l'ouvrir, discrètement, pour ne pas me faire repérer par d'éventuels "habitants". Cette pensé me fait sourire, je pousse du bout des doigts cette porte fermé a la bat vite et avance d'un pas inquiet et curieux.
Mar 4 Jan - 01:07 (2011)
Lou Chan
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 37

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Nous faisons demi-tour, en nous disant que cette fois nous n’allions pas gaspiller de nourriture. En arrivant vers la porte, nous avons senti des présences, l'une que nous connaissions, en ne devinant pas la personne et une autre moins détectable mais immense.
« ... »
Puis toujours sous forme de serpent nous descendons du mur, pour atterrir à terre.
« Lumière de la lune ? Porte ouverte ? 
Entre Shadow et moi :
« C’est quoi ce bordel ? Pourquoi c'est ouvert ? Pourquoi y a t-il un trou dans le béton ? »
Mar 4 Jan - 01:09 (2011)
Ezeckhiel
L'Encre des Rois

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2011
Messages: 27

Message "Le Sang des Rois" : L'histoire Répondre en citant
Il ne m'a pas vu. Parfait. Mais cette maudite forme de rat, dans laquelle je suis emprisonné jusqu'à ce que je boive l'une de ces foutues fioles, m'handicape. Grandement.
Il se dirige vers mes cibles, et je ne perçoit pas en lui le désir de tuer les deux autres. Il se ballade, dans un moment pareil ?!
Je n'ai pas le choix, je dois le suivre.


Foutu rat... Rapide, discret, mais tellement facile à tuer s'il se fait repérer. Et je doute qu'un rat puisse balancer des pierres de 2kg sur un monstre pareil...


« Merde, il entre! Je cours, et tant pis pour la discrétion »


J'entre in extremis derrière lui, juste avant qu'il ne referme la porte aussi discrètement qu'il le peut, et essaye de trouver un coin dans lequel je peux me cacher tout en observant la scène qui va se passer, fiole à la main, prêt à intervenir au moindre problème.
Mar 4 Jan - 01:11 (2011)
Contenu Sponsorisé






Message "Le Sang des Rois" : L'histoire

Aujourd’hui à 13:22 (2018)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Le Sang des Rois Index du Forum » Le Sang des Rois » Le Sang des Rois Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 617, 18, 19  >
Page 5 sur 19

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com